Academy

Passage du bâton
Retour aux autres chapitres

Passage du bâton

Lors de la marche nordique, le mouvement de la main dessine un arc de cercle, de l'avant à l'arrière.

En plantant le bâton à côté d'un repère (comme une pierre), on pousse dessus pour se projeter en avant. Même si le bras bouge, la main reste stable et alignée avec un second repère (le plantain, dans cet exemple).

Plutôt que de simplement envoyer le bras vers l'arrière, l'astuce est de faire basculer le bras par-dessus le bâton, donnant ainsi une impulsion pour avancer.

Ma main elle fait un arc de cercle avant, arrière. Là, je plante mon bâton à coté de cette espèce de pierre là et puis je pousse dessus et je m’envoie vers l’avant, et je retrouve mon bâton qui est toujours planté au niveau de la pierre. Ma main qui était, elle, au niveau du plantain là, quand je pousse sur mon bâton ma main est joutas à la verticale du petit plantain. Vous voyez ? Elle n’a pas bougé ma main, mon bras oui, mais pas ma main. Qu’est-ce qui bouge ? C’est qu’en fait mon bras va faire une bascule pas-dessus mon bâton vous voyez ? Mon bras passe par-dessus. Donc en aucun cas j’envoie mon bras derrière, c’est moi qui m’envoie devant.